fbpx
trouver son équilibre

Pourquoi travailler sur soi ?

Une fois le tsunami passé, les choses un peu stabilisées, il est souvent temps de faire le point. Au lieu de juste garder la tête hors de l’eau, pourquoi ne pas prendre des cours de plongée ? Pourquoi travailler sur soi ? Pour kiffer ta nouvelle vie aquatique !

Il peut être tentant de se trouver des excuses pour ne pas commencer une thérapie. ‘Non mais moi ça va je gère très bien émotionnellement’, ‘Je n’ai pas le temps’, ‘C’est un sacré budget’. Ah l’ego qui ne veut pas nous mettre en danger 😩 !

Mais l’investissement sur soi, c’est comparable à l’investissement immobilier. Si tu n’achètes jamais d’appart, tu ne risques pas de faire de plus-value ou de recevoir des loyers ! Si tu n’investis pas dans des formations, tu ne pourras pas atteindre le niveau professionnel que tu convoites tant.

Il est plus facile d’avancer en étant accompagnée par un(e) thérapeute. Il est possible de travailler sur soi via la lecture mais le bon professionnel permet de débloquer des choses plus rapidement. Et à mon sens, il est dommage de perdre du temps pour s’épanouir et se réaliser 🚀 !

Je te présente mes 10 raisons pour travailler sur toi :

Eviter de reproduire toujours les mêmes erreurs. En effet, on ne voit pas qu’inconsciemment on répète les mêmes comportements… qui ne marchent pas. Un thérapeute ou un coach nous apporte une autre façon de voir. Il nous confronte également à nos contradictions. Enfin, il nous permet de trouver des solutions adaptées à qui l’on est et de maîtriser à terme nos émotions.

-Répondre aux questions : Qu’est-ce que je veux vraiment ? et qui suis-je réellement ? En faisant ce travail, nous nous rendons compte de l’influence (parfois négative 😕 ) de nos parents. Ce n’est pas forcément nous qui agissons ou parlons mais nos parents à travers nous. Il est temps de se regarder dans le miroir !

Prendre tes responsabilités : il est tentant de vouloir rester dans une position de victime lors d’une situation compliquée. Mais ce n’est pas comme cela que l’on avance ! Travailler sur soi permet d’arrêter de se trouver des excuses !

-Voir et travailler ses angles morts. Il est difficile de le faire soi-même comme il est difficile de voir son dos sans miroir. Un bon accompagnant non complaisant avec nous-mêmes et notre ego permet d’avancer.

-Prendre du recul et travailler son lâcher prise : on arrête d’alimenter la conversation entre Ego, Mental et Drama et la prise de recul peut commencer ! Et ça fait du bien ce silence dans la tête 🙏 !

-En travaillant sur toi et notamment sur des loyautés familiales ou des blessures générationnelles, tu travailles pour toi mais aussi pour tes enfants. Il en est de même pour le développement personnel. J’apprends de nouvelles façons de réagir. Je change de perspectives et toute la famille bénéficie ainsi de mes avancées, youpi !

-Avoir ton moment à toi sans collègues, sans enfants, sans obligation d’être forte, d’assurer. Je peux  montrer ma vulnérabilité et mes parts sombres, me laisser aller sans être jugée.

Découvrir les clés pour se sentir mieux, comme les techniques pour ne plus nourrir des relations toxiques ou pour oser s’affirmer à tout moment.  C’est un bel acte d’amour envers moi-même que de revoir mes conditionnements.

-Aller vers l’exigence et l’ambition pour soi : une fois qu’on a suffisamment travaillé sur soi, on ne peut plus accepter des relations amoureuses, familiales ou amicales qui ont peu de goût ou qui ne nous correspondent pas pleinement. On élève nos standards et la vie est tellement plus kiffante !

-Faire sens et ne plus avoir peur : j’ose être qui je suis, je m’accepte avec toutes mes facettes (ce qui fait la caractéristique d’un diamant 💍) . En bonus, je n’ai plus peur du futur ou de l’autre. Je peux faire confiance de nouveau, la vie me sourit 😊 !

J’ai noté aussi quelques points d’attention à connaître avant de travailler sur soi pour optimiser cette expérience :

  • Eviter de penser qu’au bout de quelques séances, on est armé – que nenni, ce n’est qu’une impression. Cela prend du temps de travailler ses peurs, ses croyances et ses loyautés.
  • Investissement financier : il est important d’être ok avec cet investissement. Ca serait dommage d’arrêter parce qu’on a besoin de faire des économies à un moment.
  • Le mental va adorer se nourrir pour tout justifier et l’ego va vouloir lutter et apporter toutes les résistances possibles pour que tu ne changes pas. Cela peut être déstabilisant. Beaucoup de peurs peuvent apparaître.  Heureusement que 92% de nos peurs ne sont pas justifiées 😉
  • Justifier nos choix présents par nos traumatismes : il peut arriver de se déresponsabiliser ou se victimiser (« j’ai compris, toutes mes erreurs sont dues à ma mère ! »). Or, l’idée est plutôt de dépasser ces traumatismes pour être pleinement responsable.
  • Quand on commence à vouloir être alignée dans un domaine, il est difficile de ne pas l’être dans tous les domaines de sa vie. Cela peut provoquer de grands chamboulements quand on réalise par exemple que professionnellement nous ne sommes pas alignées. Et si je commence à me redresser dans un domaine, il est difficile d’accepter d’être tordue par ailleurs.
  • Le fait de travailler sur les loyautés familiales ou amicales peut provoquer des éloignements nécessaires. Et oui, on arrête de faire plaisir aux autres et en changeant, du rejet est possible (souhaitable?). S’entourer d’un environnement bienveillant et soutenant en parallèle de son travail personnel me paraît souhaitable. Sinon, la tentation de revenir en arrière pour cause de solitude aiguë risque d’être grande. C’est notamment pour cette raison que j’adore proposer des accompagnements en groupe. On peut ainsi se faire directement de nouvelles copines !
  • Il existe aussi la tentation de ne vouloir prendre des décisions importantes qu’avec l’aide de son/sa thérapeute/coach. Il est possible d’accorder beaucoup (trop ?) de crédit à sa parole alors que ce qui compte c’est ton ressenti. Je préfère l’option où je m’écoute, je me plante puis je vais parler de mon plantage au cours d’une future séance 😅

Il existe beaucoup de types d »accompagnements. Personnellement j’ai testé la thérapie émotionnelle et le coaching. Cela m’a permis de laisser moins de place à mes pensées et à me connecter à mes émotions et à qui je suis réellement pour la thérapie et à passer à l’action pour le coaching.

Comment sait-on si la personne choisie pour nous accompagner est la bonne ? Les avis comptent mais ton ressenti En écoutant son ressenti et en lisant des avis 

Quelle est ton expérience par rapport à la thérapie ou au coaching ? Si tu sens que c’est le bon moment pour toi de passer à l’action, je t’invite à me contacter pour un appel découverte offert 

N’hésite pas à me suivre sur Instagram ou Facebook pour que l’on reste en contact !

Plus d’articles qui pourraient t’intéresser :

Se valoriser en redorant ses blessures

 

Etre seule et sereine

JE T’INVITE À PARTAGER CET ARTICLE OU A M’ECRIRE  POUR ECHANGER SUR CE SUJET

Facebook
Instagram

Une réponse

  1. C’est tellement important d’être en phase avec soi même, bravo à toutes celles qui passent le cape pour se détacher d’un mécanisme inconscient. Et surtout démystifiez l’idée que la société donne au fait d’avoir une thérapeute… Prenez soin de vous 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je te souhaite la bienvenue sur mon blog ! Je suis  Talina, hypersensible passionnée par les voyages, la mer, le développement personnel et en quête d’authenticité, de plaisir et de sérénité ! Je m’intéresse à tous les enjeux de la relation à l’autre et notamment la relation amoureuse ou la parentalité mais aussi et surtout la relation à soi. Comment gérer mes émotions d’hypersensible et devenir ma meilleure amie ? Comment lâcher ce perfectionnisme aigu qui me met beaucoup de pression ? 

 

En savoir plus sur moi

Je te partage mes expériences et mes apprentissages pour t’inspirer et te faire sourire